• Micro servos numériques Corona

    Au hasard de mes achats pour équiper mes modèles d’essais, j’ai découvert la gamme de micro-servos Corona à pignons métal. Leurs bonnes prestations m’ont à chaque fois agréablement surpris, et j’ai eu envie de vous les présenter.

    De nombreuses références sont proposées, en taille sub-micro (10 g, série DS-9), micro ou extra-plat (20 g, série DS-2), mini (30 g, série DS-3) et standard (50 g, série DS-5), avec différentes variantes suivant le compromis couple / vitesse, le fonctionnement (analogique ou numérique) ou la tension d’alimentation (normal : 5-6V ou HV : 6-7V). Trois servos typiques ont été sélectionnés pour cet essai : DS-939MG (sub-micro), DS-238MG (micro) et DS-239MG (extra-plat) en version numérique et tension normale.

    Une qualité correcte

    L’aspect visuel est engageant : les boîtiers en plastique injecté, classiques mais d’excellente facture et parfaitement ajustés, sont réalisés en trois parties. Les palonniers sont robustes et bien ajustés aux cannelures des servos, sauf pour le DS-238MG qui nécessite un coupon de papier alu pour rattraper le jeu. Les câbles, d’une longueur d’environ 20 cm, sont de qualité très correcte. Le sachet d’accessoires comprend aussi les vis de fixation et les silentblocs.

    Une inspection plus poussée confirme cette première bonne impression. Les pignons semblent largement dimensionnés et sont réalisés en laiton (pignons menés) ou en acier (pignons menant et étage de sortie du DS-939MG). L’étage de sortie est pourvu d’une goupille buttant en fin de course contre le pignon menant. Son guidage est assuré par le potentiomètre et un seul roulement, amplement  suffisants vu les efforts en jeu, tandis que les étages précédents utilisent des axes rectifiés en acier traité, là aussi bien dimensionnés. Le tout est copieusement enduit de graisse blanche pour éviter tout grippage ou toute usure prématurée.

    L’électronique, elle aussi très propre, est très proche d’un servo à l’autre (même partie logique et transistors de puissance) mais sans jamais être strictement identique du fait des dimensions différentes des servos. Les potentiomètres sont de bonne qualité et dotés d’un axe bien guidé et sans aucun jeu.

    D'excellentes prestations

    Le protocole de test est très classique :

    • déflexion (déformation angulaire) et intensité sous couple constant
    • angle mort avant réaction de l’électronique (= précision du neutre)
    • temps de déplacement sur 60° sous couple quasi-constant

    S’agissant de petits servos, le secteur de mon banc a été allégé pour réduire son couple statique (0.17 kg.cm à l’horizontale, intégré dans les résultats) et, surtout, limiter au maximum le sur-couple inertiel au démarrage lors des tests de vitesse. Pour cette même raison, le long sandow intercalé entre le peson (générant le couple) et l’enroulement du secteur a été reconduit, garantissant ainsi une bonne maîtrise du couple réellement appliqué au servo lors des tests de vitesse, ce couple étant quasi constant, indépendamment de la vitesse de rotation.

    Les tensions d’essai ont été choisies en accord avec les recommandations constructeur. A noter que le DS-939MG, dont la consommation est particulièrement basse, a été poussé sans dommage jusqu’à 7 V (alimentation LiFe 2S), mais le constructeur préconise néanmoins d’utiliser les versions HV (High Voltage) pour ce type d’alimentation.

    Les résultats (cliquez sur l'image pour agrandir), en fonction du couple auquel le servo est soumis :

    Dépouillement des résultats, par thématique :

    • Tension mini : le 939 est opérationnel dès 2.8 V, contre 3.1 V pour les deux autres, ce qui rend ces servos compatibles avec une alimentation par un seul élément LiPo. Etant donné les vitesses un peu justes à ces tensions, on leur préférera les variantes plus rapides comme les 929 ou 919, sachant qu’elles offrent aussi moins de couple.
    • Consommation : elle est très basse, que ce soit à vide ou sous charge maxi, quelle que soit la tension. Le 939 est même remarquable de frugalité, avec seulement 160 mA à 6 V et à la limite du blocage. Le 239 présente des courbes un peu curieuses surtout à faible tension, avec une consommation très basse jusqu’à 1.7 kg.cm puis un « rebond », a priori causé par une réduction à la limite de l’irréversibilité.
    • Précision du neutre : ces trois servos présentent des jeux très convenables, dans la moyenne des bons servos de cette taille, alors qu’il s’agit ici de servos économiques.
    • Déflexion : les résultats sont excellents pour des boîtiers plastique, avec en moyenne 0.6 à 0.7 °/ kg.cm.
    • Couple maxi : le couple de blocage mesuré (environ 10% de plus que le couple à 0.6 s/60°) est, pour les trois servos, plutôt proche des spécifications constructeurs (écart inférieur à 20% dans le pire des cas).
    • Vitesse à vide : là aussi, les spécifications constructeurs sont plutôt justes. Seul le 939 est un peu plus lent que prévu, avec par exemple 0.18 s/60° mesuré contre 0.14 annoncé à 5 V. A 6 V, les 238 et 239 sont même un peu plus rapides qu’annoncé, avec 0.12 s/60° au lieu de 0.14.
    • Vitesse sous charge : avec la déflexion, c’est le vrai juge de paix d’un servo. Rien ne sert en effet de disposer d’une vitesse à vide très élevée si le servo ralentit de manière exagérée à la moindre charge. En fixant la limite d’utilisabilité à 0.5 s/60°, ces servos Corona présentent des couples utilisables particulièrement intéressants pour leur taille et sensiblement supérieurs à la moyenne de leur catégorie.

     

    Des servos très recommandables 

    Malgré à un tarif d’entrée de gamme, ces servos Corona offrent des prestations plus que convaincantes et homogènes. Une fois n’est pas coutume, les données constructeur sont pertinentes. A noter la prestation remarquable du DS-939MG, dont la frugalité est presque unique.

    Plus

    Moins

    Construction sérieuse

    Performances étonnantes

    Frugalité, surtout du DS-939MG

    Tarifs

    Jeu entre palonnier et cannelures sur DS-238MG

     

    Données constructeur

      

      

    DS-939MG

    DS-238MG

    DS-239MG

    Dimensions L x h x l (mm)

    23 x 25 x 12

    29 x 30 x 13

    30 x 35 x12

    Masse (g)

    12

    23

    22

    4.8 V

    Couple max. (kg.cm)

    2.5

    4.0

    4.0

      

    Vitesse à vide (s/60°)

    0.14

    0.15

    0.15

    6 V

    Couple max. (kg.cm)

    2.7

    4.6

    4.6

      

    Vitesse à vide (s/60°)

    0.13

    0.14

    0.14 


  • Commentaires

    1
    Mardi 26 Avril 2016 à 11:56

    Bonjour,

    merci pour cet essai.

    De mon côté, j'ai acheté 3 de ces servos (des 30 grammes ; DS339MG).

    Le problème que j'ai eu est que les pattes de fixation se sont délité au sortir de la boîte, avant même d'avoir serrer les vis.

    Je les ai un peu recoller à la cyano, mais ce sont des servos que j'utilise collés.

    Cdlt

     

    2
    Mardi 26 Avril 2016 à 20:12

    C'est quelque chose d'assez exceptionnel, le servo n'a-t-il pas été abîmé pendant le transport ?

    Avez-vous pris une photo ?

      • Mercredi 27 Avril 2016 à 09:50

        Bonjour Franck,

        oui c'est exceptionnel, d'autant plus que c'est arrivé aux 3 servos.

        Ils venaient de chez HK, mais, comme j'en avais besoin rapidement, je n'ai pas fait de démarche, et j'ai collé.

        En fait, ça a cassé au moment ou j'ai voulu insérer les silent bloc ; même pas la vis.

        J'ai cassé plusieurs pattes en insérant le premier silent bloc, donc rien que le fait de manipuler le servo, les pattes me sont restées dans les mains :-(

        cdlt

        NP

    3
    Flip Airboost
    Samedi 7 Mai 2016 à 08:54

    Bonjour, 

    J'avais acheté une dizaine de cs-939mg au moment ou corona arrivait sur le marché au prix de 3.5dollars pièces yes.

    Je pense que c'est exactement les mêmes que les DS à l'électronique de commande près.

    Fonctionnement très doux , j'en suis très content.

    Je souligne l'intelligente sortie des cables de connection qui facilite le montage du servo sur une platine épaisse dans la colonne +.

    4
    grat450
    Mardi 6 Septembre 2016 à 13:02

    je suis un utilisateur de ces servos que j'apprécie...

    Cordialement, Roger

    puis mettre le lien sur mon blog ?

      • Mardi 6 Septembre 2016 à 16:09

        Oui, bien sûr :)

    5
    Hervé
    Vendredi 27 Janvier à 11:32

    J'ai deux DS 239 pour les ailerons d'un planeur de 4 mètre et tout fonctionne très bien. Tres bon servo je trouve.

    Merci pour ce test.

    Air-V

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :